Scroll to top
Tu as toujours le choix
Partager
en fr ar

Future Lab Tunisia


Une initiative de Zukunftslabor et Kamel Lazaar Foundation

… à la Tunisie

Future Lab est incontestablement un projet unique en Tunisie et dans le monde arabe.

Le succès de l’expérience éducative et culturelle menée à Brême a encouragé le Zukunftslabor et Kamel Lazaar Foundation à mettre en place le concept en Tunisie à travers le projet Future Lab Tunisia avec le soutien du Ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne. En Tunisie, le projet s’inspire de l’esprit de le Zukunftslabor dont l’objectif

est de mettre en œuvre des programmes d’éducation artistique durables qui seront à l’interface entre orchestres professionnels et institutions éducatives.
Un orchestre professionnel est invité à s’installer dans un collège et à cohabiter avec les élèves ainsi qu’avec l’ensemble de l’école. C’est une expérience collective qui se profile au gré des rencontres et des programmes éducatifs et artistiques. La pratique de la musique en est la clef de voûte.

Future Lab est un projet qui porte des valeurs fortes, telles que le respect, la rigueur, la liberté d’expression et l’égalité. Il se nourrit de ces valeurs afin de définir des objectifs spécifiques comme : l’épanouissement de l’individu et le renforcement de ses capacités ainsi que le développement de la société et la promotion du comportement citoyen et démocratique. Convaincu par le bien-fondé du projet, le ministère de l’éducation

tunisien a lancé un appel à candidatures afin de sélectionner le collège apte à y participer. Parmi les candidatures soumises, c’est celle du collège Ibn Khaldoun – la Manouba qui a été retenue. Il compte 430 élèves et plus d’une trentaine d’enseignants.
Le collège accueillera donc l’Orchestre National Tunisien (ONT) à partir de l’été 2018. L’ONT est aujourd’hui formé de 30 musiciens. Il est dirigé depuis 2013 par Mohamed Lassoued.

Services

« L’Orchestre National Tunisien »

L'Orchestre National Tunisien

Depuis 1983

L’Orchestre National Tunisien a été créé en 1983 sous l’égide de Béchir Benslama, alors ministre de la Culture.

Il fut dirigé jusqu’en 1985  par son fondateur Fathi Zghonda  – musicien, violoniste et compositeur, chef d’orchestre, ancien membre du comité exécutif du CIM.
L’Orchestre National Tunisien est aujourd’hui formé de 30 musiciens. Il est dirigé depuis 2013 par Mohamed Lassoued.

Le collège Ibn Khaldoun - Manouba

"Le collège représente l’étape intermédiaire dans le système d’éducation tunisien. Après avoir obtenu leur diplôme de fin d’études primaires (qui dure six années à partir de l’âge légal de scolarisation), les élèves sont orientés vers les collèges pour poursuivre leurs études générales sur une durée de trois années (7e, 8e et 9e année). Cette étape leur permet de choisir plus tard vers quel enseignement secondaire ils veulent s’orienter (lycée sportif, économie-gestion, mathématique, etc.)

Le collège Ibn Khaldoun est situé au gouvernorat de Manouba et dépend administrativement de la Délégation Régionale de l’Education de Manouba. Il a été construit il y a plus de 15 ans dans le quartier Boustil, et jouxte le quartier Ben Younes, deux zones jugés difficiles à cause de la précarité économique dont souffre une partie importante de leurs habitants.

Le collège Ibn Khaldoun compte près de 450 élèves et plus de 40 professeurs. Il fut choisi comme institution bénéficiaire du projet Future Lab Tunisia étant donné que la majorité de ses élèves sont issus d’un milieu social défavorisé et en raison de l’offre culturelle lacunaire dans les quartiers avoisinants.

La candidature de ce collège a été retenue en raison de l’enthousiasme de l’équipe pédagogique et administrative pour le projet, et vu que la graine pour le développement du potentiel individuelle a déjà germé. En plus, ce collège dispose d’espaces et de locaux suffisants pour accueillir le projet.

Suite à un appel à candidature lancé par le Ministère de l’Education auxquels ont répondu six institutions, c’est la candidature de ce collège qui a été retenue.

C’est un comité composé de la directrice de la Fondation Kamel Lazaar,Soumaya Gharsallah, Albert Schmitt, ainsi que l’ancien directeur de la Gesamtschule Bremen Ost (GSO), Franz Jentschke, qui a pris la décision suite à l’évaluation de chaque institution.

Le collège Ibn Khaldoun s’est démarqué tout d’abord par son équipe pédagogique et administrative qui a montré beaucoup d’enthousiasme envers le projet.

De plus, l’idée de développement du potentiel individuel était déjà implanté dans l’esprit de l’équipe pédagogique.

Enfin, le collège disposait d’espaces suffisants pour accueillir le projet.

Future Lab Tunisia

L’épanouissement personnel
à travers la musique

Voir la vidéo

Restez informés

Pour recevoir par email tout le programme & suivre notre actualité